** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

jeudi 3 septembre 2015 08h03
 

PARIS/LONDRES, 3 septembre (Reuters) - Les Bourses européennes sont attendues en hausse jeudi à l'ouverture dans le sillage de Wall Street la veille, les investisseurs attendant désormais les conclusions de la réunion du conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE) à la mi-journée et les chiffres officiels de l'emploi au mois d'août aux Etats-Unis, vendredi, pour juger de la tendance à court terme.

La journée sera également marquée par la publication des indices PMI définitifs sur l'activité dans le secteur des services au mois d'août.

D'après les premières indications disponibles, l'indice CAC 40 parisien pourrait gagner jusqu'à 0,8% à l'ouverture, tandis que le Dax à Francfort et le FTSE à Londres devraient entamer la séance sur une progression de 0,9%.

Principale source d'inquiétude des investisseurs ces derniers temps, les marchés chinois sont fermés jeudi et vendredi en raison des commémorations de la fin de la Seconde guerre mondiale en Asie.

Après trois jours de baisse, la Bourse de Tokyo progresse de 0,45% en toute fin de séance, le rebond de Wall Street la veille ayant redonné le goût du risque aux investisseurs en quête de bonnes opportunités d'achat.

Les marchés américains ont rebondi de près de 2% mercredi, l'annonce de créations d'emplois inférieures aux attentes dans le secteur privé en août aux Etats-Unis ayant conforté l'hypothèse selon laquelle la Réserve fédérale ne relèvera pas ses taux dès ce mois-ci.

Ils ont également bien réagi au Livre beige de la Fed, dont la dernière édition relève à la fois une légère augmentation des salaires aux Etats-Unis et les effets négatifs sur certaines entreprises du ralentissement économique en Chine.

Mais la volatilité reste élevée, dans un contexte d'incertitude sur les intentions des banques centrales américaine et chinoise en termes de politique monétaire, et les analystes estiment que le rebond des marchés pourrait être de courte durée.

"Tant qu'on n'y verra pas plus clair sur l'état de l'économie chinoise, il n'y aura pas de reprise notable des marchés", observe Fujio Ando, analyste chez Chibagin Securities.   Suite...