LEAD 1-La Bourse de Tokyo perd encore 0,39%, la volatilité persiste

mercredi 2 septembre 2015 08h38
 

TOKYO, 2 septembre (Reuters) - La Bourse de Tokyo a fini en baisse de 0,39% mercredi au terme d'une séance de nouveau placée sous le signe de la volatilité, le recul des marchés chinois ayant mis un terme aux velléités de rebond des actions japonaises malgré des niveaux de valorisation jugés attractifs.

L'indice Nikkei a perdu 70,29 points à 18.095,40 et le Topix, plus large, a cédé 12,12 points (0,82%) à 1.465,99.

Après leur baisse de 3,8% la veille, les deux indices ont rebondi en cours de séance en profitant d'achats à bon compte, mais ils sont ensuite retombés sur fond d'inquiétudes persistantes concernant l'économie chinoise.

Au moment de la clôture à Tokyo, l'indice composite de la Bourse de Shanghai abandonnait 1,4%.

Le Nikkei est tombé en séance à 17.857,30, à moins de 1% au plus bas de six mois touché la semaine dernière (17.714,30).

Parallèlement, l'indice de volatilité du Nikkei reste élevé, à plus de 37 en clôture après un pic au-dessus de 40 en matinée.

La baisse a touché entre autres les secteurs les plus exposés à la Chine, comme les compagnies pétrolières (-3,12%), la sidérurgie (-2,11%) et le transport maritime (-1,88%).

A l'opposé, le rebond du début de journée a été alimenté par la chasse aux bonnes affaires après les remous des derniers jours. Morgan Stanley a ainsi recommandé mardi d'acheter des valeurs japonaises pour profiter d'un repli jugé exagéré et mercredi, Peter Oppenheimer, le responsable de la stratégie actions de Goldman Sachs, a déclaré à CNBC que les investisseurs devaient renforcer leurs positions sur le marché japonais.

Des traders expliquent que tout passage du Nikkei sous 18.000 points ramène son ratio cours/bénéfice (PER) autour de 14, un niveau jugé attractif pour les fonds de pension comme pour les investisseurs individuels.   Suite...