Wall Street recule à l'ouverture, minée par la Chine

mardi 1 septembre 2015 15h38
 

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur

1er septembre (Reuters) - Wall Street a ouvert mardi en net recul dans le sillage d'un nouvel indicateur attestant du ralentissement de la croissance de l'économie chinoise.

L'activité du secteur de l'industrie manufacturière s'est contractée en Chine en août tandis que sa croissance a faibli dans la zone euro comme en Grande-Bretagne.

Les résultats de ces enquêtes mensuelles auprès des directeurs d'achats (PMI) dans le monde entier, très suivis par les investisseurs, nourrissent les craintes d'un atterrissage brutal de l'économie chinoise, ce qui alimente la baisse des Bourses et des cours des matières premières.

Dans ce contexte, l'indice Dow Jones perd 246,93 points peu après à l'ouverture, soit 1,49%, à 16.281,10. Le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 1,41% à 1.944,34 et le Nasdaq Composite cède 1,84% à 4.688,56.

La Bourse de New York a bouclé lundi son plus mauvais mois depuis 2012 après les commentaires d'un membre influent de la Réserve fédérale suggérant qu'une hausse des taux d'intérêt dans deux semaines restait possible.

La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, n'a rien fait pour apaiser les nerfs des investisseurs lorsqu'elle a déclaré que la croissance mondiale serait probablement plus faible que prévu cette année.

Du côté des valeurs, le titre Dollar Tree recule d'environ 5% dans les premiers échanges. Le distributeur discount, qui vient d'acquérir son concurrent Family Dollar, a fait état d'un chiffre d'affaires trimestriel moins bon que prévu en raison de la concurrence féroce que lui livrent d'autres distributeurs comme Wal-Mart.

Wall Street prendra connaissance en séance de deux indicateurs manufacturiers et des chiffres des ventes automobiles pour le mois d'août. (Tanya Agrawal; Patrick Vignal pour le service français)