BG met en vente sa part du gisement thaïlandais de Bongkot-sces

mardi 1 septembre 2015 15h34
 

HONG KONG/LONDRES, 1er septembre (Reuters) - BG Group , en cours de rachat par Royal Dutch Shell, a mis en vente sa participation de 22,2%, valorisée environ 1,2 milliard de dollars (1,07 milliard d'euros), dans le gisement gazier de Bongkot, au large de la Thaïlande, a-t-on appris de plusieurs sources proches du dossier.

Cette vente est la première cession d'actifs importante mise en oeuvre par le groupe britannique depuis l'annonce de son acquisition par Shell en avril et elle a nécessité le feu vert de ce dernier, ont précisé les sources, qui ont requis l'anonymat.

BG a cédé l'an dernier ses activités de transport d'hydrocarbures en Australie pour cinq milliards de dollars. Certains banquiers estiment que la mise en vente de ses parts dans le gisement de Bongkot traduit la volonté de Shell de se concentrer sur les activités jugées stratégiques.

La Thaïlande a représenté environ 6% de la production totale de gaz de BG l'an dernier et Shell n'est pas présent dans le secteur gazier thaïlandais.

Le champ de Bongkot assure à lui seul environ 20% des besoins en gaz de la Thaïlande. La compagnie publique PTT Exploration and Production en possède 44,4% et le français Total les 33,3% restants.

Selon une source proche du dossier, BG a mandaté Morgan Stanley pour mener à bien la vente et souhaite boucler celle-ci avant la fin de l'année.

BG s'est refusé à tout commentaire sur ce dossier mais a déclaré être libre d'engager des opérations stratégiques tant que le rachat par Shell ne serait pas achevé.

Morgan Stanley s'est également refusé à tout commentaire.

Le directeur financier de PTTEP, Penchan Charikasem, a déclaré à Reuters que le groupe serait intéressé par les parts de BG si elles étaient mises en vente.

Total a refusé de commenter ces informations.

(Denny Thomas et Ron Bousso; avec Sonali Paul à Sydney, Khettiya Jittapong à Bangkok et Bate Felix à Paris; Marc Angrand pour le service français)