Grèce-Merkel flexible sur la date des remboursements

lundi 31 août 2015 15h29
 

BERLIN, 31 août (Reuters) - Les partenaires de la Grèce au sein de la zone euro pourraient se montrer flexibles sur la date limite fixée à Athènes pour honorer ses remboursements mais ils refusent de baisser les taux d'intérêt, a déclaré lundi Angela Merkel.

La marge de manoeuvre concerne uniquement la "période de grâce" dont pourrait bénéficier la Grèce avant de commencer à rembourser les sommes dues dans le cadre du plan d'aide international dont elle bénéficie, a spécifié la chancelière allemande.

"En ce qui concerne les taux d'intérêt, je crois qu'il n'y a pas de marge de manoeuvre parce que les taux sont déjà très bas", a-t-elle dit lors d'une conférence de presse.

Berlin fait confiance en outre à la Grèce pour mettre en oeuvre les réformes promises en échange du nouveau plan d'aide, quelle que soit l'issue des élections qui s'annoncent, a ajouté la chancelière.

Dans son programme pour les élections législatives anticipées du 20 septembre présenté dimanche, le parti Syriza de l'ancien Premier ministre grec Alexis Tsipras s'engage à appliquer les réformes imposées par l'accord conclu avec les créanciers européens de la Grèce. Il ajoute cependant qu'il entend bien poursuivre les discussions sur certains points encore en suspens.

(Michelle Martin, Noah Barkin et Michael Nienaber; Patrick Vignal pour le service français)