LEAD 2-Wall Street finit en baisse et perd plus de 6% en août

lundi 31 août 2015 22h55
 

* Le Dow Jones a perdu 0,69%, le S&P-500 0,84%, le Nasdaq 1,07%

* Le rebond du pétrole insuffisant pour faire monter le marché

* Une hausse de taux en septembre de nouveau jugée plausible

* Les trois grands indices ont perdu plus de 6% au mois d'août (Actualisé avec précisions, changes et marché obligataire)

NEW YORK, 31 août (Reuters) - La Bourse de New York a terminé en baisse lundi, la perspective d'une hausse des taux de la Réserve fédérale en septembre ayant de nouveau incité les investisseurs à la prudence et amplifié le recul d'août, le plus mauvais mois pour Wall Street depuis 2012.

L'indice Dow Jones a perdu 114,98 points, soit 0,69%, à 16.528,03. Le Standard & Poor's-500, plus large, a cédé 16,69 points (-0,84%) à 1.972,18 et le Nasdaq Composite a reculé de 51,82 points (-1,07%) à 4.776,51.

Sur l'ensemble du mois d'août, dominé par les inquiétudes liées au ralentissement économique en Chine et les spéculations sur la hausse des taux américains, le Dow a abandonné 6,57%, le S&P-500 6,26% et le Nasdaq 6,86%. Il s'agit de la plus mauvaise performance mensuelle depuis mai 2012 pour le S&P et le Nasdaq, et même depuis mai 2010 pour le Dow.

Les trois grands indices ont débuté la journée en repli de plus de 1% après les déclarations de Stanley Fischer, le vice-président de la Réserve fédérale, sur la possibilité d'un rebond de l'inflation avec la baisse du dollar.

Ces propos, tenus ce week-end lors de la réunion de banquiers centraux de Jackson Hole (Wyoming), laissent entendre que la Fed pourrait choisir de voir au-delà des turbulences sur les marchés et des craintes d'un atterrissage brutal de l'économie chinoise.   Suite...