France-Alcatel-Sapin appelle Combes à "un peu de bon sens"

lundi 31 août 2015 08h52
 

PARIS, 31 août (Reuters) - Le ministre des Finances Michel Sapin a appelé lundi Michel Combes à "un peu de bon sens" et "un peu de mesure" quant aux conditions financières de son départ d'Alcatel-Lucent.

"Dans le monde d'aujourd'hui, avec les difficultés que les uns et les autres rencontrent, à un moment donné il faut un peu de bon sens, un peu de mesure, un peu de retenue et là, en l'occurrence, M. Combes n'en a pas eus", a-t-il commenté sur France Info.

"Si chacun se regardait lui-même et prenait des décisions à la mesure de ce qui est acceptable dans le temps d'aujourd'hui, il agirait autrement", a ajouté Michel Sapin.

Selon Le Journal du Dimanche, le directeur général de l'équipementier télécoms franco-américain, à la tête de l'entreprise depuis avril 2013, devrait engranger sur les trois prochaines années l'équivalent de 13,7 millions d'euros en actions. ( )

Alcatel-Lucent a fait savoir dimanche à Reuters que Michel Combes, appelé à prendre la présidence de Numericable-SFR et la direction des opérations d'Altice au niveau mondial, bénéficiait "des dispositifs de rémunérations telles que votées par l'assemblée des actionnaires et décidées par le conseil d'administration".

Le vice-président du Medef a déclaré lundi sur RTL que l'organisation patronale allait regarder "attentivement" les rémunérations consenties au vu de son code de bonne conduite.

"Est-ce que pendant cette période il y a eu une très forte performance de l'entreprise, est-ce que les montants étaient adossés sur des prises de risque, des critères bien définis, c'est ça qu'il faut maintenant regarder", a dit Thibault Lanxade.

"Je peux comprendre que ces rémunérations choquent, mais elles sont d'autant plus choquantes que les résultats n'étaient pas, on va dire, au rendez-vous", a-t-il ajouté. (Sophie Louet)