LEAD 1-L'Avastin (Roche) remboursé dès septembre en France pour la DMLA

jeudi 27 août 2015 13h04
 

(Actualisé avec réaction de Roche)

PARIS, 27 août (Reuters) - L'Avastin sera remboursé dès le 1er septembre par l'assurance-maladie dans le traitement de la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA), a annoncé jeudi la ministre de la Santé, qui passe ainsi outre à la contestation du laboratoire suisse Roche, fabricant du médicament.

La prise en charge de l'Avastin pour la DMLA, dont l'autorisation a été publiée jeudi au Journal officiel, permettra de réaliser d'importantes économies "dans le respect de la sécurité des patients", souligne Marisol Touraine dans un communiqué.

La DMLA est actuellement traitée avec un médicament plus cher, le Lucentis du laboratoire Novartis, qui était le seul jusqu'ici à avoir l'autorisation de mise sur le marché (AMM).

Mais l'Avastin, un anticancéreux, est également efficace dans la DMLA et l'Agence nationale du médicament et des produits de santé (ANSM) a délivré en juin une autorisation spécifique au produit pour le traitement de cette maladie dans un cadre hospitalier.

Roche s'était opposé à ce que l'Avastin soit ainsi prescrit en ophtalmologie. Dans un communiqué diffusé en juin, il faisait valoir que cela ferait porter sur lui la responsabilité de la mise en place et du suivi d'un usage du médicament qu'il ne recommande pas.

Le laboratoire, dans une déclaration transmise à Reuters par email, souligne jeudi que la décision du ministère permet le remboursement de l'Avastin dans une indication pour laquelle ce médicament n'est pas approuvé.

Tout en reconnaissant les contraintes budgétaires des gouvernements, Roche ajoute que des considérations économiques ne doivent pas ébranler le système réglementaire européen qui protège les intérêts des patients, particulièrement quand plusieurs médicaments approuvés par l'UE sont disponibles pour traiter la DMLA.

  Suite...