** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

jeudi 27 août 2015 07h58
 

PARIS/LONDRES, 27 août (Reuters) - Les Bourses européennes sont attendues en hausse jeudi à l'ouverture, dans le sillage du redressement des marchés asiatiques au lendemain d'un net rebond de Wall Street, signe d'une accalmie sur des marchés déstabilisés pendant plusieurs jours par les craintes concernant l'état de l'économie chinoise.

D'après les premières indications disponibles, l'indice CAC 40 parisien pourrait gagner jusqu'à 2,5% à l'ouverture et le Dax à Francfort devrait entamer la séance sur une hausse comprise entre 2% et 2,8% tandis que le FTSE à Londres devrait s'adjuger entre 1,9% et 2,1% dans les premiers échanges.

Wall Street a fortement rebondi mercredi, s'adjugeant 3,95% après six séances de baisse, sa plus vive progression journalière en quatre ans, à la suite des déclarations d'un responsable de la Réserve fédérale suggérant qu'un relèvement des taux d'intérêt dès le mois de septembre était désormais peu probable.

Après cinq séances consécutives de baisse, les marchés chinois sont orientés à la hausse. Vers 05h50 GMT, l'indice CSI 300 des principales valeurs cotées à Shanghaï et Shenzhen progresse de 1,9%, l'indice composite de Shanghai avance de 1,2% et l'indice Hang Seng de la Bourse de Hong Kong s'adjuge 2,2%.

A l'approche de la clôture, la Bourse de Tokyo affiche un gain de 1,1% et l'indice MSCI des valeurs d'Asie hors Japon et du Pacifique prend près de 2%.

L'apaisement de l'aversion au risque a réduit l'attrait pour l'euro et le yen et a profité au dollar, qui s'est stabilisé face à un panier de devises de référence en fin de journée sur les marchés asiatiques.

L'euro reprend 0,25% face au dollar à 1,1345 dollar après avoir perdu 1,7% dans la nuit. La monnaie unique, notamment affectée par les propos d'un des membres du directoire de la Banque centrale européenne (BCE) indiquant que la chute des cours des matières premières et la faiblesse de certaines économies hors de la zone euro compromettait l'objectif d'inflation visé par la banque centrale, continue de s'éloigner du pic de sept mois de 1,1715 dollar atteint lundi.

Favorisé par le répit concernant les craintes sur les actifs risqués, les cours du pétrole regagnent du terrain. PRINCIPAUX INDICATEURS A L'AGENDA DU 27 AOÛT PAYS GMT INDICATEUR PÉRIODE CONSENSUS PRÉCÉDENT CH 05h45 PIB T2 -0,1% -0,2%

- sur un an +0,9% +1,1% ES 07h00 PIB T2 (révisé) +1% +1%   Suite...