RPT-Alstom-Les pertes d'emplois évoquées pas "définitives", dit Royal

mercredi 26 août 2015 12h41
 

(Répétition titre)

PARIS, 26 août (Reuters) - La suppression de 10.300 emplois chez Alstom en raison du rachat de sa branche énergie par General Electric (GE), qui est évoquée par le magazine L'Obs, n'est pas "du tout définitive", a déclaré mercredi Ségolène Royal.

La ministre de l'Ecologie et de l'Energie réagissait à sa sortie du conseil des ministres à des informations selon lesquelles le cabinet d'audit Secafi a annoncé en juillet dernier aux syndicats d'Alstom que le groupe américain prévoirait de supprimer 10.300 postes dans le monde, dont 2.000 en France, sur les 65.000 emplois concernés par l'opération.

"Ce que vous dites sur Alstom n'est pas encore du tout définitif", a-t-elle dit aux journalistes en évoquant le maintien des commandes fermes de trains et l'engagement vers des transports propres qui "va redonner un nouveau souffle à toutes les entreprises" qui travaillent pour le transport collectif.

Alstom et GE se sont refusé à tout commentaire.

Le rachat de la branche énergie d'Alstom par General Electric (GE) doit encore obtenir en septembre le feu vert de la Commission européenne.

(Elizabeth Pineau, avec Cyril Altmeyer, édité par Yves Clarisse)