Grèce-Syriza peut obtenir la majorité absolue, assure un ministre

mardi 25 août 2015 11h19
 

ATHENES, 25 août (Reuters) - Syriza, parti de la gauche radicale dont le Premier ministre grec sortant Alexis Tsipras est issu, peut obtenir une large majorité lors des prochaines élections, malgré la scission de la semaine dernière, a assuré mardi le ministre de l'Energie.

"Je pense que la majorité absolue au Parlement est possible pour Syriza", a déclaré Panos Skourletis à la chaîne de télévision Mega TV.

Le ministre, dont le prédécesseur Panagiotis Lafazanis est à l'origine de la scission du mouvement, a par ailleurs écarté l'hypothèse d'une entente post-électorale avec les conservateurs de Nouvelle démocratie, les centristes de To Potami ou les socialistes du Pasok, tous favorables au plan d'aide international.

"Pour que des collaborations soient politiquement crédibles, elles doivent s'appuyer sur des programmes convergents, sur des bases communes. Je ne vois pas de (convergences) politiquement crédibles avec les forces de Nouvelle démocratie, de Potami ni du Pasok", a-t-il ajouté.

Panagiotis Lafazanis, chef de file de l'Unité populaire, le parti anti-austérité fondé vendredi par les 25 frondeurs de Syriza au lendemain de la démission d'Alexis Tsipras, a été invité à son tour lundi à former un gouvernement, après l'échec de Nouvelle démocratie.

L'ancien ministre de l'Energie, qui dispose de trois jours à compter de lundi, a d'emblée reconnu que la tâche était insurmontable, mais entend exploiter entièrement le délai dont il dispose.

A l'issue de ces trois jours, le président Prokopis Pavlopoulos tentera une dernière fois d'amener les partis à un hypothétique compromis, puis devrait nommer un Premier ministre chargé d'expédier les affaires courantes et convoquer des élections anticipées.

(George Georgiopoulos et Renee Maltezou, Jean-Philippe Lefief pour le service français)