LEAD 3-La Bourse de Shanghai chute encore, Pékin garde le silence

mardi 25 août 2015 10h38
 

(Actualisé avec clôture des marchés asiatiques et ouverture en Europe, précisions)

par Pete Sweeney et Samuel Shen

SHANGHAI, 25 août (Reuters) - Les marchés chinois ont encore chuté mardi de plus de 7% et clôturé au plus bas depuis décembre dernier, la vague de panique s'accélérant après que l'indice composite de la Bourse de Shanghai a enfoncé le support des 3.000 points.

Faute de nouvelle réaction de soutien de la part des autorités de Pékin, les investisseurs ont continué de ses délester de leurs titres au lendemain d'un "lundi noir" qui s'est propagé de la Bourse de Shanghai aux autres principales places financières de la planète.

L'indice composite de la Bourse de Shanghai a chuté de 7,63%, cédant 244,76 points pour clôturer à 2.965,15 points, son plus bas niveau depuis décembre 2014.

L'indice CSI300 des principales entreprises cotées à Shanghai et Shenzhen a quant à lui abandonné 7,1%, soit 232,61 points, et terminé à 3.042,93 points, également son plus bas niveau depuis décembre 2014.

La totalité des futures sur indices ont plongé de 10%, atteignant la limite autorisée de fluctuation pour le deuxième jour consécutif, ce qui augure de sombres séances dans les jours prochains.

Les principaux indices des marchés chinois accusent un recul d'environ 20% depuis le début du mois et, sauf rebond marqué dans les jours prochains, s'orientent vers leur pire performance mensuelle en six ans.

  Suite...