August 24, 2015 / 6:40 PM / 2 years ago

LEAD 1-Apple rassure sur ses performances en Chine et calme Wall Street

3 MINUTES DE LECTURE

(Actualisé avec précisions, commentaire)

par Devika Krishna Kumar

24 août (Reuters) - Le directeur général d'Apple, Tim Cook, a rompu avec les pratiques habituelles lundi en s'exprimant publiquement pour rassurer les investisseurs sur les performances du groupe en Chine, permettant au cours de Bourse de l'entreprise de rebondir après une chute de 13%.

Le marché chinois est jugé critique pour le groupe à la pomme et principalement pour son produit phare, l'iPhone; or la baisse des Bourses chinoises et la dévaluation du yuan au début du mois ont nourri l'inquiétude des actionnaires d'Apple, déjà préoccupés par le ralentissement de la deuxième économie mondiale.

Après la chute de près de 9% des principaux indices boursiers chinois lundi, Tim Cook a choisi de s'exprimer directement sur l'évolution de l'activité du groupe, une pratique très inhabituelle en cours de trimestre.

Avant l'ouverture de Wall Street, il a répondu par courrier électronique aux questions d'un chroniqueur financier de la chaîne CNBC en précisant que les mises en service d'iPhone en Chine s'étaient accélérées ces dernières semaines.

Il a ajouté que l'App Store, le magasin en ligne d'applications du groupe, avait enregistré en Chine ces deux dernières semaines ses meilleurs résultats depuis le début de l'année.

Cauchemars

"Je ne peux évidemment pas prédire l'avenir mais nos performances à ce stade du trimestre sont rassurantes. Au-delà, je continue de croire que la Chine représente une opportunité sans précédent sur le long terme", a-t-il ajouté. (cnb.cx/1hCtRMl)

L'action Apple a perdu jusqu'à 13% sur le Nasdaq dans les premières minutes de transactions, tombant à 92 dollars, son plus bas niveau de l'année, alors que l'ensemble du marché américain s'enfonçait. Mais elle a effacé la quasi-totalité de ces pertes en moins de deux heures et vers 18h20 GMT, elle n'abandonnait plus que 0,25% après bref passage dans le vert.

Sa capitalisation boursière a ainsi regagné près de 85 milliards de dollars.

Ce rebond, qui a permis à l'indice Nasdaq Composite et au Standard & Poor's-500 de limiter eux aussi leur repli.

"Le fait que (Tim Cook) ait envoyé publiquement des signaux positifs sur ce qu'Apple observe en Chine en pleine tempête sur les marchés constitue un énorme soulagement pour les investisseurs, qui commençaient à faire des cauchemars sur ce que pourrait devenir la Chine pour Apple au cours des prochaines années", a commenté Daniel Ives, analyste de FBR.

Toutes les inquiétudes ne sont pour autant pas dissipées. Même après son rebond, le cours d'Apple reste inférieur d'environ 19% à son record historique inscrit en février.

"Je m'inquiète d'un ralentissement de la demande chinoise pour Apple et je pense qu'il ne l'ont pas encore mesuré intégralement", explique Timothy Arcuri, analyste de Cowen and Company.

La semaine dernière, le cabinet d'études spécialisé Gartner a fait état d'une baisse du marché chinois des "smartphones" au deuxième trimestre, son premier recul.

avec Julia Love à San Francisco et Noel Randewich; Patrick Vignal et Marc Angrand pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below