LEAD 1-Carrefour veut accélérer dans le digital avec Rue du Commerce

lundi 24 août 2015 20h02
 

(Actualisé avec précisions)

PARIS, 24 août (Reuters) - Carrefour a annoncé lundi être entré en négociations exclusives avec Altarea Cogedim pour lui racheter le site de vente en ligne Rue du Commerce, afin d'accélérer son développement dans le e-commerce non alimentaire.

Le site, d'abord spécialisé dans la distribution de produits technologiques, avait été racheté pour 100 millions d'euros en 2012 par la société foncière, qui souhaitait alors acquérir un savoir-faire en matière de e-commerce et de digital.

Mais faute de taille critique, Rue du Commerce, qui a réalisé en 2014 un chiffre d'affaires de 317 millions d'euros, reste déficitaire au plan opérationnel.

"Dans un contexte de concentration des acteurs du commerce et de pression concurrentielle accrue, il nous est apparu que Rue du Commerce, en tant que vendeur de produits high-tech sur le net, devait se rapprocher d'un acteur majeur de la distribution afin de répondre à la nécessité d'atteindre une taille critique", a précisé Altarea Cogedim.

Pour Carrefour, il s'agit d'enrichir son offre dans le non alimentaire - qui représente environ 20% de ses ventes et qui reste à la peine face aux acteurs spécialisés et aux "pure players" internet - et de développer la place de marché de Rue du Commerce, qui consiste à héberger des sites marchands tiers moyennant une commission sur le volume d'affaires.

Le distributeur a fait du digital et du multi-canal, qui efface les frontières entre les magasins physiques et le e-commerce, un axe stratégique de son développement.

"Avec près de cinq millions de visiteurs uniques par mois, Rue du Commerce est un acteur de référence en France de l'e-commerce non-alimentaire s'appuyant sur une marque forte, un trafic significatif et une base clients importante", relève Carrefour dans un communiqué.

La réalisation de la transaction est soumise à la signature d'accords finaux après consultation des instances représentatives du personnel de Rue du Commerce et à l'autorisation des autorités de la concurrence.

L'opération devrait être bouclée début 2016.

(Pascale Denis, édité par Marc Angrand)