Daimler n'exclut pas de coopérer avec Apple et Google-presse

vendredi 21 août 2015 14h50
 

BERLIN, 21 août (Reuters) - Le président du directoire de Daimler estime que différentes options sont envisageables pour coopérer avec Apple et Google , en expliquant que le développement des prochaines générations de voitures ne pourrait pas s'effectuer sans la contribution des spécialistes des nouvelles technologies.

Les logiciels deviennent un composant crucial pour le secteur automobile avec l'émergence des voitures sans conducteur et des véhicules connectés, ce qui ouvre la porte à de nouveaux acteurs, comme les géants américains de la technologie.

"De nombreuses options sont imaginables", a déclaré Dieter Zetsche dans une interview accordée au trimestriel Deutsche Unternehmerbörse publiée vendredi.

L'un des scénarios envisageables serait la formation d'une coentreprise qui verrait Daimler fabriquer des véhicules en mettant à profit l'expertise numérique de ses partenaires potentiels, a-t-il indiqué en précisant que ses propos étaient "purement théoriques".

Dieter Zetsche a insisté sur le fait que Daimler ne se laisserait pas reléguer au rang de simple fournisseur de voitures pour les géants de la Silicon Valley.

"Nous ne voulons pas devenir des prestataires n'ayant plus aucun contact avec le client et fournissant du matériel à des tierces parties", a-t-il déclaré.

Les propos du président du directoire de Daimler font écho à ceux de son homologue de Volkswagen, Martin Winterkorn, qui a plaidé pour une collaboration accrue avec les sociétés technologiques afin que les voitures du futur soient plus sûres et plus "intelligentes". (Andreas Cremer; Myriam Rivet pour le service français, édité par Benoît van Overstraeten)