La BCE ne peut compter sur un rebond rapide de l'inflation-Nowotny

jeudi 20 août 2015 17h10
 

VIENNE, 20 août (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) ne peut pas compter sur un rebond rapide de l'inflation puisque des facteurs tels que la déprime des cours du brut et une croissance ralentie en Chine tirent les prix à la consommation vers le bas, a déclaré jeudi Ewald Nowotny, membre du conseil des gouverneurs de la BCE.

Cette dernière, qui a lancé en mars un programme d'assouplissement quantitatif censé éloigner le risque de déflation et relancer l'activité économique, a dit lors de ses prévisions formulées en juin anticiper une inflation de 0,3% cette anné, de 1,5% en 2016 et de 1,8% en 2017.

La BCE se fixe comme objectif un inflation légèrement inférieure à 2%.

Les projections de la BCE peuvent être remise par la rechute des cours du brut et les nouveaux signes de ralentissement d l'économie chinoise, qui font plonger les cours des matières premières dans leur ensemble.

Depuis son envolée de 21,2% en avril, le Brent est bien parti pour accuser en août sa quatrième baisse mensuelle de suite. Par rapport à son dernier pic, de 69,63 dollars, atteint en mai, le cours de référence de l'or noir est en recul, à son niveau actuel de 46,85 dollars, de près de 33%.

"Dans un avenir immédiat, nous devons faire face à des prix plus bas, en particulier les prix pétroliers", a déclaré Ewald Nowotny, en marge d'une conférence à Vienne.

Prié de dire s'il s'attendait à voir la BCE abaisser ses prévisions, il a déclaré : "C'est trop tôt pour le dire mais on ne peut certainement pas compter sur un retour rapide vers notre objectif de stabilité de prix (de près de 2%)".

Ewald Nowotny a pris acte du fait que le ralentissement économique chinois faisait peser des risques sur l'économie mondiale, tout en estimant que la zone euro devrait en être relativement préservée.

"C'est certainement un risque pour l'économie mondiale mais l'impact sur la zone euro devrait être assez limité", a-t-il noté. (Shadia Nasralla, Benoit Van Overstraeten pour le service français)