Air France-Les pilotes boudent les propositions du groupe

mardi 18 août 2015 17h34
 

PARIS, 18 août (Reuters) - Les pilotes d'Air France ont boudé les propositions de la direction pour solder la plan de restructuration "Transform 2015", censé déjà être bouclé, selon les résultats d'un référendum contesté organisé par le Syndicat national des pilotes de ligne (SNPL).

Cette consultation, marquée par un taux de participation de 58,2%, montre cependant la volonté des trois quarts des pilotes de reprendre les négociations avec la direction d'Air France (groupe Air France-KLM ), précise le SNPL dans un communiqué publié mardi.

Mais les pilotes ont été peu nombreux à approuver les propositions du PDG d'Air France Frédéric Gagey sur les derniers points de Transform 2015 portant sur la rémunération des heures de nuit (27%), l'évolution générale des salaires (38%) et la composition des équipages (35%), les autres se déclarant opposés ou ne se prononçant pas.

"La balle est désormais dans le camp de la direction pour que soit trouvé un accord acceptable qui permettra à l'entreprise d'avancer et de préparer sa reconquête industrielle", précise le SNPL.

"Dans ce schéma, les pilotes sont à considérer comme des atouts pour Air France et non comme une ligne de charges", ajoute le puissant syndicat.

Air France-KLM n'a pas fait de commentaire dans l'immédiat.

La compagnie française, engagée dans un nouveau bras de fer avec le SNPL, majoritaire chez les pilotes, a critiqué l'organisation même de ce référendum, arguant qu'il ne portait que sur certains aspects de l'accord qu'elle juge indivisible.

Le conseil du SNPL avait mandaté le 9 juillet son président pour négocier avec la direction d'Air France sur les trois points sur lesquels les pilotes ont été consultés de la fin juillet à ce mardi.

Furieuse face à l'organisation de cette consultation, Air France avait retiré le 4 août ses propositions faites aux pilotes.   Suite...