L'exploitant des sites en .xyz profite à plein de l'effet Google

lundi 17 août 2015 23h35
 

17 août (Reuters) - L'un des tout premiers bénéficiaires de la décision de Google de créer une nouvelle holding dénommée Alphabet n'appartient pas au géant des services en ligne: il s'agit de petite société américaine XYZ.com, qui a le monopole de la gestion des adresses internet en .xyz.

Alors qu'elle enregistrait 3.000 noms de domaines par jour en moyenne jusqu'au début de la semaine dernière, elle en a enregistré dix fois plus depuis que Google a annoncé la semaine dernière qu'Alphabet, sa nouvelle maison mère, avait choisi une adresse en .xyz.

Son fondateur Daniel Negari, 29 ans, a payé 185.000 dollars (165.500 euros environ) à l'ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers) afin d'exploiter le suffixe .xyz.

Il a expliqué à Reuters avoir été le premier étonné du choix de Google d'adopter une adresse en .xyz pour héberger le site internet du futur groupe Alphabet (abc.xyz).

"Je suis allé voir mon équipe et je leur ai dit que c'était la chose la plus énorme qui pouvait jamais nous arriver. J'ai relu le message tellement c'était surréaliste."

XYZ.com a vu ces derniers jours se multiplier les manifestations d'intérêt d'investisseurs potentiels et les offres de rachat.

Mais Daniel Negari assure que son entreprise n'est pas à vendre.

"Je crois que j'ai été placé sur Terre pour construire .xyz et pour l'amener sur le marché. Mon oeuvre est loin d'être achevée", dit-il.

Il n'exclut pas une introduction en Bourse mais assure qu'aucun projet de mise sur le marché n'est prévu dans l'immédiat.

XYZ.com détient aussi les suffixes .college et .rent et prévoit de lancer .security, .protection, .theatre, .car, .cars et .auto d'ici la fin de l'année.

(Noor Zainab Hussain, Marc Angrand pour le service français)