BOURSE-Thales monte, Goldman Sachs plus optimiste que le groupe

vendredi 14 août 2015 10h43
 

PARIS, 14 août (Reuters) - L'action Thales compte vendredi matin parmi les plus fortes progressions de l'indice SBF 120 à la Bourse de Paris, où l'équipementier se rapproche de ses plus hauts historiques, Goldman Sachs se montrant plus optimiste que le groupe pour sa marge opérationnelle à l'horizon 2017-2018.

A 10h31, le titre grimpe de 2,51% à 62,82 euros, contre une hausse de 0,44% pour le SBF 120.

Au premier semestre, Thales a dégagé un bénéfice opérationnel de 473 millions d'euros (+18%), donnant une marge en hausse de 0,4 point à 7,5%, et un chiffre d'affaires en progression de 11% à 6,347 milliards d'euros.

Les analystes attendaient en moyenne un bénéfice opérationnel de 402,8 millions d'euros et un chiffre d'affaires de 5,969 milliards, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

"Cette amélioration fait suite à cinq années de croissance insignifiante", observe Goldman Sachs dans une note en soulignant les effets du repositionnement de l'activité du groupe, en particulier dans les marchés à l'export.

"Nous continuons de penser que Thales dépassera largement son objectif de marge à moyen terme, soutenu par le levier opérationnel, les économies de coûts et les changes", ajoute le courtier.

Sur le moyen terme, Thales vise une croissance modérée de son chiffre d'affaires et une amélioration de son taux de marge d'Ebit, pour atteindre un taux de 9,5% à 10% à l'horizon 2017/2018.

Goldman Sachs, qui anticipe pour Thales une marge d'Ebit de 10,4% et 11,7% pour 2017 et 2018, considère que DCNS devrait également soutenir l'amélioration de la marge opérationnelle du groupe.

Le constructeur naval militaire DCNS, dont Thales détient 35%, vise à terme une marge opérationnelle de 5 à 8% après un retour à l'équilibre toujours prévu pour 2015, avec en ligne de mire un chiffre d'affaires de cinq milliards d'euros d'ici dix ans contre trois milliards l'an passé.

Goldman Sachs conseille l'action Thales à l'achat avec un objectif de cours relevé de 69 à 79 euros. (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Cyril Altmeyer)