La Grèce précise le calendrier des privatisations

jeudi 13 août 2015 17h12
 

ATHENES, 13 août (Reuters) - L'agence grecque des privatisations a fixé jeudi des dates limites pour les appels d'offres pour les deux principaux ports du pays et l'opérateur ferroviaire public TRAINOSE, que le pays a accepter de céder dans le cadre d'un nouveau plan d'aide consenti par ses créanciers internationaux.

Les dates sont fixées à octobre pour le port du Pirée , à décembre pour TRAINOSE et à février 2016 pour le port de Thessalonique.

La Grèce doit procéder rapidement à une série de privatisations de ses ports et de son réseau ferroviaire mais aussi de ses aéroports régionaux et de l'opérateur de son réseau électrique, selon un protocole d'accord établi avec ses bailleurs de fonds.

Les privatisations devraient se chiffrer au total à 6,4 milliards d'euros sur la période 2015-2017, en excluant les participations bancaires, montre le document de 29 pages, dont Reuters a obtenu une copie.

Le texte énumère une liste de mesures que le gouvernement grec devra mettre en oeuvre pour obtenir un plan d'aide international d'un montant total d'environ 85 milliards d'euros sur trois ans.

L'accord sur le plan de renflouement devrait être voté dans la nuit de jeudi à vendredi par le Parlement grec avant d'être soumis vendredi aux ministres des Finances de la zone euro pour ratification. (George Georgiopoulos; Patrick Vignal pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)