LEAD 2-La Turquie s'achemine vers de nouvelles élections à l'automne

jeudi 13 août 2015 17h59
 

* Echec des discussions entre l'AKP et le CHP

* Le PM souhaite des législatives anticipées dès que possible

* L'instabilité politique s'ajoute aux menaces sécuritaires

* La nouvelle mal accueillie par les marchés (Actualisé avec déclarations du Premier ministre et du président du CHP)

par Gulsen Solaker et Ercan Gurses

ANKARA, 13 août (Reuters) - Les électeurs turcs pourraient être de nouveau appelés aux urnes cet automne après l'échec jeudi des discussions engagées en vue de former une coalition, un facteur d'incertitude malvenu pour un pays engagé dans une double campagne militaire, contre les islamistes à ses frontières et contre les séparatistes kurdes sur son sol.

Le Premier ministre, Ahmet Davutoglu, a déclaré que la convocation de nouvelles élections législatives semblaient désormais la seule option envisageable, les discussions entre son parti, l'AKP, et le CHP, principale formation de l'opposition, n'ayant pas permis de trouver un terrain d'entente.

Il a appelé le Parlement à appeler lui-même à la tenue d'un nouveau scrutin et ajouté qu'il préférerait que celui-ci ait lieu le plus tôt possible.

"Nous sommes convenus qu'il n'existait pour l'instant aucune base permettant de former un partenariat de gouvernement", a dit Ahmet Davutoglu lors d'une conférence de presse après une réunion d'une heure et demie avec le chef de file du CHP, Kemal Kilicdaroglu.   Suite...