LEAD 1 Grèce-Syriza se fissure avant le vote du Parlement

jeudi 13 août 2015 17h00
 

* Le Parlement devrait approuver le plan d'aide dans la nuit

* Les frondeurs de Syriza menacent de faire sécession

* Une scission du parti pourrait mener à des élections (Actualisé avec la Finlande, l'étude de viabilité de l'endettement)

par George Georgiopoulos et David Stamp

ATHENES, 13 août (Reuters) - Le Parlement grec devrait approuver dans la nuit de jeudi à vendredi l'accord sur un plan d'aide international évitant au pays une situation de défaut mais le parti de gauche radicale au pouvoir continue de se diviser et apparaît au bord de la rupture.

Un vote favorable de la Vouli sur l'accord ouvrant la voie à un troisième plan de renflouement de plus de 85 milliards d'euros sur trois ans ne fait guère de doute dans la mesure où l'opposition s'est engagée à soutenir le gouvernement d'Alexis Tsipras.

Mais il apparaît également acquis que certains députés de Syriza, qui reprochent au Premier ministre, porté au pouvoir sur la promesse de combattre l'austérité, d'avoir capitulé face aux créanciers internationaux de la Grèce, voteront contre le texte.

Le scrutin permettra de jauger l'ampleur de la contestation au sein du parti d'Alexis Tsipras et de la capacité de cette dernière à faire pression sur le Premier ministre pour convoquer des élections anticipées dès septembre.

"Il est avéré que certains parlementaires de Syriza ne voteront pas en faveur de l'accord", a déclaré la porte-parole du gouvernement, Olga Gerovasili, à la télévision grecque. "Un gouvernement qui n'a pas de majorité ne peut pas aller bien loin".   Suite...