Airbus Safran Launchers signe le contrat d'Ariane 6 de E2,4 mds

mercredi 12 août 2015 11h57
 

PARIS, 12 août (Reuters) - Airbus Safran Launchers a annoncé mercredi avoir signé le contrat de développement de la fusée européenne Ariane 6 pour un montant de 2,4 milliards d'euros pour le compte de l'Agence spatiale européenne (ESA).

Ce contrat, qui couvre l'industrialisation des deux versions d'Ariane 6, Ariane 62 et 64, court jusqu'à sa phase de pleine capacité opérationnelle en 2023, précise dans un communiqué la coentreprise entre Airbus Group et Safran.

Le contrat inclut notamment un engagement ferme d'environ 680 millions d'euros pour mener les premières activités de développement jusqu'à la revue de définition préliminaire prévue mi-2016, ajoute Airbus Safran Launchers.

La mise à disposition des installations à l'ESA est prévue au second semestre 2019 pour le démarrage des essais combinés avec le lanceur, précise de son côté le Centre national d'études spatial (Cnes) dans un communiqué distinct.

Le premier vol d'Ariane 6 est prévu en 2020.

Au-delà du contrat signé ce mercredi avec l'ESA, le montant total pour le développement du lanceur sera de l'ordre de trois milliards d'euros, en incluant les "boosters" d'Ariane 6 et de Vega C, nouvelle version de la petite fusée européenne Vega, et un investissement industriel de 400 millions d'euros.

Ce contrat résulte de la réunion ministérielle de Luxembourg en décembre 2014, qui avait lancé Ariane 6, destinée à succéder à Ariane 5 pour lutter contre la concurrence de l'américain SpaceX et de celle des pays émergents. (Cyril Altmeyer, édité par Marine Pennetier)