La baisse du yuan pèse sur Tokyo et les places asiatiques

mercredi 12 août 2015 04h58
 

TOKYO, 12 août (Reuters) - La Bourse de Tokyo recule mercredi à mi-séance sous l'effet d'une nouvelle baisse du yuan chinois, qui est tombé à son niveau le plus faible depuis août 2011.

L'indice Nikkei affiche en fin de matinée une perte de 225 points (-1,1%) à 20.495,40 points. Le Topix se replie de 1% à 1.670,98 points.

Dans l'ensemble de la région, de Sydney à Singapour, les places financières sont dans le rouge en raison de la dépréciation de la monnaie chinoise et de l'incertitude qui en découle.

Au lendemain d'une dévaluation surprise de près de 2%, la banque centrale chinoise a de nouveau laissé filer le yuan mercredi, fixant le point médian de la bande de fluctuation de la devise sous le cours de clôture de la veille.

En deux jours, la monnaie chinoise a perdu plus de 4%, réduisant fortement l'appétit des investisseurs pour les actions, devises et matières premières.

Jens Nordvig, directeur exécutif chez Nomura Securities, estime que la baisse du yuan ces deux derniers jours pourrait vite se transformer en tendance durable et avoir un impact sur la croissance aux Etats-Unis.

Wall Street a subi mardi le contrecoup de la dévaluation du yuan, terminant la séance en net recul.

Sur le marché des changes, le dollar US se maintenait mercredi près d'un plus haut de deux mois face au yen à 125,15 yens.

La dépréciation du yuan fait craindre une baisse des importations du premier pays consommateur de métaux au monde et les cours du cuivre et de l'aluminium ont touché dans la nuit leurs plus bas niveaux depuis six ans.   Suite...