Le groupe néerlandais Imtech placé sous protection judiciaire

mardi 11 août 2015 11h08
 

AMSTERDAM, 11 août (Reuters) - Le groupe de services d'ingénierie néerlandais Royal Imtech a annoncé mardi avoir été placé en redressement judiciaire par un tribunal des Pays-Bas, procédure qui intervient quelques jours après que sa filiale allemande, Imtech Deutschland, le plus gros contributeur à son chiffre d'affaires, a fait de même.

Imtech emploie 22.000 personnes à travers l'Europe et réalisait un chiffre d'affaires annuel d'environ quatre milliards d'euros jusqu'à la découverte de malversations comptables de la part de ses filiales polonaise et allemande en 2013.

L'action Imtech, qui avait déjà perdu 99% de sa valeur en quelques années, passant de 200 euros à moins d'un euro, reculait mardi de plus de 30% en Bourse d' Amsterdam, à moins de 30 centimes d'euro.

Les banques ING, Rabobank, Commerzbank et ABN Amro (IPO-ABN.AS: Cotation) détiennent près de 50% du capital d'Imtech depuis l'échec d'une émission d'actions en 2014. Un consortium de 40 banques détient pour 770 millions d'euros de dette du groupe.

Le groupe français Vinci a racheté l'an dernier à Imtech sa division dédiée aux technologies de l'information et de la communication. (David Goodman; Patrick Vignal pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)