** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

mardi 11 août 2015 07h44
 

11 août (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont attendues en baisse mardi à l'ouverture, dans le sillage des marchés asiatiques qui cèdent du terrain pour la plupart après l'annonce par la Chine d'une dévaluation surprise du yuan.

D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien et le Dax à Francfort pourraient céder autour de 0,3% à l'ouverture tandis que le FTSE londonien abandonnerait 0,2%.

Soucieuse de relancer les exportations, la Banque populaire de Chine (BPOC) a abaissé le point médian de la bande de fluctuation quotidienne autorisée du yuan à 6,2298 pour un dollar, contre 6,1162 lundi. en disant viser une dépréciation "exceptionnelle" de près de 2%. Après des mois de politique officielle du yuan fort, la monnaie chinoise est ainsi ramenée vers son plus bas niveau en près de trois ans..

Les Bourses chinoises ont réagi positivement à cette mesure qui favorisera la compétitivité des exportateurs du pays mais les autres places asiatiques reculent et l'indice MSCI de l'Asie-Pacifique hors Japon cédait 0,7% vers 5h40 GMT, ayant effacé ses gains initiaux.

La Bourse de Tokyo perd de son côté 0,4% à 20 minutes de la clôture, sous l'effet de prises de bénéfice après le plus haut en huit ans atteint par le Topix la veille.

Les Bourses européennes pourraient aussi réagir à l'annonce, en début de journée, d'un accord entre la Grèce et ses créanciers internationaux sur un troisième plan d'aide en faveur d'Athènes.

A Wall Street, le Dow Jones s'est redressé lundi de 1,39% après sept séances consécutives de baisse et le S&P-500 a pris 1,28%, sa meilleure performance depuis le 8 mai.

Le compartiment technologique pourrait être aidé par le bond de près de 5% de Google dans les échanges d'après-Bourse à Wall Street après l'annonce d'une refonte de la structure du géant américain de l'internet, qui va créer une nouvelle holding de tête baptisée Alphabet.

L'annonce de la dévaluation du yuan fait monter le dollar face à l'euro et au yen tandis que le rendement des obligations à 10 ans américaines se tasse de trois points de base à 2,196%.   Suite...