Grèce-Possible argent frais pour les banques avant les stress tests

lundi 10 août 2015 15h01
 

10 août (Reuters) - Les banques grecques pourraient recevoir une première tranche de capitaux frais, de l'ordre de 10 milliards d'euros, dès la conclusion d'un accord entre Athènes et ses créanciers sur un troisième plan d'aide, soit avant que la Banque centrale européenne (BCE) ne mène à bien ses tests de résistance des établissements.

Selon un responsable de la zone euro qui a requis l'anonymat, la finalisation de ces "stress tests" ne pourrait intervenir qu'en octobre, ajoutant qu'il avait été pris acte du fait que la banques grecques avaient un besoin urgent en capitaux pour être mesure de normaliser leurs opérations.

Cela signifie qu'une première somme pourrait leur être allouée avant même que la BCE ne détermine l'ampleur du trou qu'elles ont à combler.

La Grèce et ses créanciers internationaux mettaient ce lundi la dernière touche à un projet d'accord sur un troisième plan d'aide dont Athènes a besoin pour maintenir ses finances publiques à flot et honorer une importante échéance auprès de la Banque centrale européenne (BCE) le 20 août.

Des ministres grecs et des représentants des institutions européennes et du Fonds monétaire international ont repris leurs discussions lundi matin après une séance marathon qui a duré jusqu'en fin de nuit dimanche. L'accord sur le plan de sauvetage de 86 milliards d'euros doit être bouclé d'ici le 20 août pour permettre à Athènes de rembourser son prêt à la BCE.

Selon des responsables de l'Union européenne, les banques grecques ont besoin d'une somme allant de 10 à 25 milliards d'euros.

Le fonds de sauvetage des banques grecques (FSHF) avait injecté en 2013 quelque 25 milliards d'euros dans les quatre plus grandes banques du pays -- National Bank, Piraeus , Eurobank and Alpha -- en échange de participations.

L'an dernier, ces établissements ont levé huit milliards d'euros supplémentaires auprès d'investisseurs institutionnels. (Avec la contribution de Jeremy Gaunt, Benoit Van Overstraeten pour le service français)