Japon-Excédent courant semestriel le plus élevé depuis 2010

lundi 10 août 2015 07h45
 

TOKYO, 10 août (Reuters) - La balance des paiements courants du Japon a été excédentaire 12 mois d'affilée, portant l'excédent semestriel calculé à fin juin à son niveau le plus élevé en cinq ans, grâce aux retombées des investissements réalisés à l'étranger et à un afflux de touristes qui ont tiré parti d'un yen affaibli.

L'excédent courant a totalisé 558,6 milliards de yens (4,1 milliards d'euros) en juin, bien inférieur en revanche au consensus qui le donnait à 773,6 milliards, suivant les statistiques publiées lundi par le ministère des Finances.

"Les comptes courants reviennent à des niveaux observés à peu près lors de la crise de Lehman, en 2007-2008", dit Yuichiro Nagai, économiste de Barclays Securities Japan. "Le moteur de la croissance des comptes courants, ce n'est plus la balance commerciale mais les revenus des placements et d'autres éléments comme la hausse du nombre des touristes".

Au premier semestre calendaire, l'excédent courant s'élevait à 8.180 milliards de yens, le plus élevé depuis le second semestre 2010.

Le déficit commercial semestriel s'est sensiblement réduit, à 422 milliards de yens, grâce à la chute des cours pétroliers, tombée à pic dans un pays qui a dû fermer ses centrales nucléaires après la catastrophe de Fukushima en mars 2011.

En 2014, l'excédent courant du Japon s'était contracté pour la quatrième année d'affilée, à un montant qui n'avait jamais été aussi bas, faisant craindre que le déficit commercial n'aggrave le déficit de la balance des paiements, entravant ainsi les efforts déployés par le gouvernement japonais pour réduire l'énorme dette publique du pays. (Tetsushi Kajimoto, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Véronique Tison)