Grèce-Le ministère des Finances allemand pour un crédit-relais

vendredi 7 août 2015 10h08
 

BERLIN, 7 août (Reuters) - Le ministère des Finances allemand préconise un crédit-relais pour la Grèce afin de donner à Athènes et à ses créanciers suffisamment de temps pour négocier dans le détail un troisième plan d'aide pour le pays, rapporte vendredi le Süddeutsche Zeitung.

"Un programme qui doit durer trois ans et qui représente plus de 80 milliards d'euros a besoin de bases vraiment solides. Un nouveau crédit-relais vaut mieux qu'un programme mal conçu", dit une source du ministère citée par le quotidien.

La Grèce négocie actuellement avec l'Union européenne et le Fonds monétaire international (FMI) un nouveau plan d'aide d'un montant pourrait atteindre 86 milliards d'euros.

Athènes et ses créanciers doivent aboutir au plus tard le 20 août à un compromis sur un plan d'aide définitif ou sur un nouveau prêt-relais, afin de permettre à la Grèce de rembourser à la Banque centrale européenne (BCE) 3,5 milliards d'euros d'obligations arrivant à échéance ce jour-là.

Le Premier ministre grec Alexis Tsipras a déclaré mercredi que son pays était proche d'un accord avec ses créanciers sur un nouveau plan d'aide financière qui, selon lui, mettra fin aux doutes sur sa place au sein de la zone euro.

La préférence supposée des Allemands pour un crédit-relais contraste avec les positions d'Alexis Tsipras et du président français François Hollande, ce dernier ayant dit jeudi qu'un nouveau plan d'aide devrait être mis au point d'ici la fin du mois. (Caroline Copley, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)