LEAD 1-La Banque d'Angleterre pas pressée de relever ses taux

jeudi 6 août 2015 14h40
 

(Actualisé avec détails, commentaires, réactions des marchés)

LONDRES, 6 août (Reuters) - La Banque d'Angleterre (BoE) a laissé entendre jeudi qu'elle n'était pas pressée de relever ses taux d'intérêt tout en pointant du doigt le risque de voir la vigueur de la livre sterling et les bas coûts de l'énergie contenir l'inflation.

Sur les neuf membres du comité de politique monétaire de la banque centrale, un seul, Ian McCafferty, s'est prononcé en faveur d'une hausse des taux, qui n'ont pas été relevés depuis 2007.

La plupart des économistes interrogés par Reuters prévoyaient deux votes en faveur d'un relèvement.

Ces annonces ont eu pour effet de faire chuter la livre sterling et les rendements des obligations d'Etat britanniques.

La livre cédait 0,55% face au billet vert, autour de 1,55 dollar, et 0,34% face à l'euro, à 1,42 euro

Le rendement des obligations d'Etat à 10 ans a perdu quatre points de base, à 1,94%, et l'indice FTSE 100 de la Bourse de Londres a effacé ses pertes pour évoluer pratiquement à l'équilibre.

"Regardez la livre s'écrouler après ce vote 8-1", a dit Tobias Davis, conseiller en changes chez Western Union. "Les bavardages sur les taux vont maintenant continuer jusqu'en mai ou juin 2016".

Peu d'économistes s'attendent à voir la BoE relever ses taux avant la Réserve fédérale, qui pourrait le faire avant la fin de l'année.   Suite...