La Bourse de Paris-Les valeurs du jour jeudi (clôture)

jeudi 6 août 2015 18h23
 

* Valeurs qui se traitent ex-dividende 
    * Le point sur les marchés européens 

    PARIS, 6 août (Reuters) - Les valeurs du jour jeudi à la
Bourse de Paris, qui a fini pratiquement inchangée après que la
Banque d'Angleterre (BoE) a laissé entendre qu'elle n'était pas
pressée de relever ses taux d'intérêt et avant l'annonce,
vendredi, des chiffres américains de l'emploi. 
    Butant encore une fois sur les 5.200 points, l'indice CAC 40
 a fini en baisse de 0,09% à 5.192,11 points:
    
    * SOPRA STERIA (+12,84% à 97,04 euros) a fini en
tête du SBF 120 et signé, en données retraitées
post-fusion, sa meilleure performance depuis le 14 mars 2003
(+16,79%) en Bourse, où la SSII a atteint un plus haut depuis
mars 2000, à 97,67 euros, après avoir relevé son objectif de
marge opérationnelle pour 2015 à la suite d'un premier semestre
bien meilleur qu'attendu. 
    
    * KERING a avancé de 1,68% à 181,45 euros, plus
forte hausse du CAC 40, un stratégiste évoquant l'amélioration
des résultats attendue par le marché pour justifier la hausse du
titre.
    
    * CREDIT AGRICOLE a grimpé de 1,34% à 13,205
euros, des analystes jugeant exagérée la chute du titre mardi
(-10,17%) en raison de l'absence de clarté de la banque sur sa
réorganisation alors que, soulignent les analystes, les
résultats trimestriels ont été dans l'ensemble conformes aux
attentes. 
    
    * AIRBUS GROUP a progressé de 0,67% à 67,18 euros.
Airbus a annoncé jeudi avoir engrangé 367 commandes nettes de
janvier à juillet et a également fait état de 353 livraisons sur
la période, dont 15 très gros porteurs A380 et quatre A350.
 

    * En revanche, l'AUTOMOBILE a marqué une pause après la
hausse enregistrée depuis le début de l'année par les valeurs du
secteur.
    PSA a perdu 2,25% à 18,465 euros, plus forte
baisse du CAC 40, après avoir bondi de pratiquement 85% depuis
le début de l'année, et RENAULT s'est replié de 1,31%
à 87,23 euros après un gain de 46% entre fin 2014 et mercredi.
            
    * Les valeurs liées aux MATIÈRES PREMIÈRES ont été
pénalisées par les interrogations du marché sur l'offre de
pétrole et de métaux dans un contexte de ralentissement
économique dans les marchés émergents, en particulier en Chine.
    ARCELORMITTAL a reculé de 0,52% à 8,648 euros et
ERAMET (-1,62% à 58,90 euros) a touché un plus bas
depuis fin septembre 2004. MAUREL & PROM a cédé 3,26%
à 5,046 euros, plus forte baisse du SBF 120, CGG
 3,25% à 4,025 euros, TECHNIP 0,89% à 49,96
euros et TOTAL 0,37% à 45,295 euros.
    
    * SOITEC a perdu 5,56% à 0,68 euro après
l'annulation de la vente de certains de ses actifs solaires à
Concensolar. 
        
    * TRANSGENE (+19,81% à 3,87 euros, plus forte
hausse de l'indice CAC Mid & Small ) a poursuivi dans
des volumes très élevés son envolée entamée mercredi en fin de
séance à la Bourse de Paris, sur fond de spéculations entourant
l'avenir de la biotech, qui a annoncé fin juin une
réorganisation de ses activités. 
        
    * MAISONS FRANCE CONFORT a pris 2,29% à 41,94
euros à la faveur de la confirmation par la société spécialisée
dans la construction de maisons individuelles d'un retour d'une
croissance de sa production dès l'exercice 2016, qui doit lui
permettre de retrouver progressivement sa rentabilité normative.
Plusieurs analystes ont également salué la croissance de son
carnet de commandes. (Le communiqué: bit.ly/1T3ACSG)
  

 (Alexandre Boksenbaum-Granier et Raphaël Bloch, édité par
Dominique Rodriguez)