RPT-Air France revient sur des propositions faites aux pilotes

mardi 4 août 2015 19h49
 

(Répétition avec code Air France)

PARIS, 4 août (Reuters) - Air France a retiré mardi des propositions faites au Syndicat national des pilotes de ligne (SNPL) pour solder enfin le plan de restructuration Transform 2015 censé déjà être bouclé, a-t-on appris auprès du puissant syndicat, dont les relations avec la direction se tendent à nouveau.

La compagnie française en difficulté négocie parallèlement avec ses syndicats le plan de restructuration suivant, Perform 2020, avec l'objectif de prendre à l'automne des décisions sur sa stratégie à venir.

Le directeur des ressources humaines d'Air France Xavier Broseta a annoncé le retrait de ses propositions dans une lettre adressée ce mardi à Philippe Evain, le président du SNPL, lui reprochant de ne pas être venu signer l'accord que la compagnie proposait, selon le document que Reuters a pu consulter, confirmant une information de Latribune.fr.

"C'est très étonnant car il n'y a jamais eu d'accord formel ouvert à signature", a dit le porte-parole du SNPL, le syndicat de pilotes majoritaire d'Air France. "On est assez désagréablement surpris car cela ferme encore la porte au dialogue qu'on avait rouverte début juillet."

Une porte-parole d'Air France n'a pas fait de commentaire.

Le conseil du SNPL avait mandaté le 9 juillet son président pour négocier les derniers points de Transform 2015 portant sur la rémunération des heures de nuit, l'évolution générale des salaires et la composition des équipages.

Mais le SNPL a décidé dans un premier temps d'ouvrir fin juillet une consultation de ses pilotes dont la date limite vient d'être repoussée au 18 août, au lieu du 7 août, dans l'espoir d'avoir un taux de participation de plus de 50%, contre 35% actuellement.

Le porte-parole du SNPL, dont le syndicat a été l'origine de la longue grève de 15 jours en septembre 2014, a toutefois précisé qu'un nouveau mouvement n'était pas "dans l'air du temps".   Suite...