LEAD 1-La Bourse de Tokyo finit en repli, la Chine inquiète

lundi 3 août 2015 08h43
 

TOKYO - La Bourse de Tokyo a fini en légère baisse de 0,18% lundi, de solides résultats d'entreprises n'ayant pas réussi à éclipser les inquiétudes au sujet de la croissance économique chinoise.

L'indice Nikkei a perdu 37,13 points à 20.548,11 points et le Topix, plus large, a fini stable, gagnant 0,08 point à 1.659,60 points.

Le Nikkei, qui avait atteint un plus haut de 18 ans et demi en juin, a cédé du terrain depuis, les turbulences sur les marchés chinois faisant craindre pour l'économie locale, déjà confrontée à un ralentissement de sa croissance.

L'annonce lundi d'une contraction marquée de l'activité manufacturière en juillet en Chine, la plus forte depuis deux ans, n'est pas faite pour rassurer.

"Il est indéniable que les inquiétudes sur l'économie chinoise affectent les valeurs japonaises. Pas seulement les fabricants de matériaux de construction et les sociétés liées aux matières premières, les préoccupations se font également plus vives pour les technologiques, avec un possible ralentissement des ventes de smartphones (en Chine)", déclare Norihiro Fujito, stratège chez Mitsubishi UFJ Morgan Stanley Securities.

Dans le secteur de la construction, les titres Komatsu et Hitachi Construction ont rendu respectivement 1,3% et 2,1%. Les sidérurgistes ont été les plus affectés, Kobe Steel cédant 2,45% et Nisshin Steel chutant de 9,7%.

L'action du fabricant de composants pour appareils électroniques Nitto Denko a plongé de 4,3% et celles des fabricants de robots Tokyo Electron et Fanuc ont enregistré des reculs de 1,91% et 0,92%.

Après avoir annoncé vendredi des résultats supérieurs aux attentes, Honda a bondi de 8,8% contre la tendance.

Egalement par ses bons résultats trimestriels publiés vendredi, le géant des cosmétiques Shiseido a bondi de 6,52% avec à la clé un nouveau record à 3.196,0 yens.

Dans le même cas, l'action du groupe d'électronique TDK , a avancé de 0,92%. (Norihiro Fujito, Myriam Rivet pour le service français, édité par Véronique Tison)