L'administration refuse d'homologuer le PSE d'Euronext Paris

vendredi 31 juillet 2015 15h20
 

PARIS, 31 juillet (Reuters) - La direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (Direccte) d'Île-de-France a refusé la demande d'homologation du plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) déposée par Euronext Paris, a appris Reuters vendredi.

L'opérateur envisageait de supprimer 85 postes et créer en parallèle 20 emplois, soit 65 suppressions en net, représentant 18% à 20% des effectifs à Paris.

Dans la décision de la Direccte datée de jeudi et obtenue par Reuters, l'administration du travail estime notamment que dans le plan proposé par l'opérateur boursier, la société n'a pas mis tout en oeuvre pour accomplir son obligation de reclassement interne.

Les catégories professionnelles définies par l'employeur dans le plan ne correspondent pas à la notion de catégorie professionnelle au sens du Code du Travail, sans que l'employeur ait apporté d'explications à ses choix, et que des risques importants d'atteinte à l'égalité de traitement entre salariés en découlent, relève également la Direccte.

"La Direccte nous a fait part de certaines observations. Nous allons adapter notre plan en conséquence. Une fois ces observations prises en compte, nous resoumettrons notre plan très prochainement", a de son côté indiqué à Reuters une porte-parole d'Euronext.

S'agissant d'un autre plan concernant cette fois-ci Euronext Technologies, la procédure d'information-consultation est toujours en cours, a précisé l'opérateur boursier.

Après avoir appelé à la grève au mois de juin, l'intersyndicale composée de la CFDT, la CGT et la CFE-CGC s'est de son côté réjouie dans un communiqué du refus de la Direccte alors que la réorganisation du groupe suscite remous et inquiétudes à Paris parmi ses salariés.

Jeudi, le groupe Euronext a fait état d'une progression de ses résultats trimestriels soutenus par la croissance des volumes sur ses marchés au comptant et par la baisse de ses charges opérationnelles. (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot)