Portugal-Banco BPI minimise à son tour une fusion avec Millenium

mercredi 29 juillet 2015 21h33
 

(Répétition du titre)

LISBONNE, 29 juillet (Reuters) - Banco BPI, la deuxième banque portugaise cotée, a minimisé à son tour la possibilité d'une fusion avec sa rivale plus grande Millenium bcp à l'occasion de l'annonce, mercredi, d'un bénéfice du premier semestre meilleur que prévu à la faveur des activités à l'international.

Fernando Ulrich, directeur général de BPI, a précisé qu'un rapprochement avec Millenium bcp n'était pas à l'ordre du jour du conseil malgré la prise de position d'Isabel dos Santos, la fille du président angolais et la première actionnaire de BPI, en faveur d'une telle fusion.

Le mois dernier, la banque espagnole Caixabank avait annoncé l'abandon de sa tentative de rachat de la portugaise Banco BPI, estimant alors que l'une des conditions posées à son offre n'avait pas été remplie.

En début de semaine, Nuno Amado, directeur général de Millenium bcp, avait dit que la banque était focalisée sur sa propre stratégie de croissance, ajoutant que celle-ci n'étudiait pas aujourd'hui le scénario d'une fusion avec BPI.

Le bénéfice net de Banco BPI sur les six premiers mois de l'année s'est établi à 76,2 millions d'euros, contre une perte de 106,6 millions au premier semestre 2014 et une prévision moyenne des analystes financiers interrogés par Reuters de 65 millions. (Axel Bugge et Sergio Goncalves, Benoît Van Overstraeten pour le service français)