LEAD 1-Aperam-Résultats meilleurs que prévu au T2

mercredi 29 juillet 2015 19h44
 

(Actualisé avec précision, commentaire du DG, contexte)

BRUXELLES, 29 juillet (Reuters) - Le spécialiste de l'acier inoxydable Aperam a publié mercredi des résultats du deuxième trimestre légèrement meilleurs que prévu, soutenus notamment par la baisse des coûts.

L'excédent brut d'exploitation (EBE, Ebitda) est ressorti à 155 millions de dollars (140,6 millions d'euros), en baisse par rapport aux 164 millions d'il y a un an, mais supérieur aux 150 millions attendus par les analystes interrogés par Reuters.

Le bénéfice net a atteint 66 millions de dollars, en hausse par rapport aux 36 millions du deuxième trimestre 2014 et supérieur aux 57,2 millions attendus par les analystes.

Le chiffre d'affaires du septième producteur mondial d'acier inoxydable a diminué sur la période avril-juin, à 1,264 milliard de dollars, contre 1,444 milliard un an plus tôt, en retrait également par rapport aux attentes du marché (1,347 milliard).

Pour le troisième trimestre, le sidérurgiste attend un Ebitda inférieur à celui du deuxième trimestre.

"Eu égard à l'environnement économique actuel et particulièrement aux incertitudes liées à l'évolution du prix du nickel, nous adoptons une position prudente pour le reste de l'année 2015", a dit son directeur général Timoteo Di Maulo dans un communiqué.

Les cours du nickel, composant essentiel dans la plupart des produits en acier inoxydable, sont à leurs plus bas niveaux en six ans, affaiblis par le ralentissement de la demande chinoise. Les distributeurs tendent à attendre une hausse des prix avant de reconstituer leurs stocks.

Les producteurs européens commencent par ailleurs à profiter de tarifs douaniers anti-dumping imposés par la Commission européenne sur les importations d'acier plat inoxydable laminé à froid en provenance de Chine et de Taïwan.

Aperam prévoit également un léger repli de son endettement net au troisième trimestre, ramenée à 454 millions de dollars fin juin, contre 508 millions trois mois plus tôt.

La société a précisé que son plan de réduction des coûts avait dégagé 455 millions de dollars d'économies depuis le début de 2011. Aperam vise 575 millions d'économie d'ici fin 2017. (Bureau de Gdynia, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)