LEAD 1-Eramet-Nickel et manganèse plombent les comptes

mercredi 29 juillet 2015 19h09
 

PARIS, 29 juillet (Reuters) - La forte baisse simultanée des cours du nickel et du manganèse a pesé sur les résultats semestriels d'Eramet, poussé à continuer à réduire ses coûts et à se montrer plus sélectif dans ses investissements.

Le groupe, qui compte sur les montées en régime du complexe métallurgique de Moanda, au Gabon, et de TiZir, au Sénégal, précise mercredi dans un communiqué que ses investissements réalisés en 2015 seront largement inférieurs à 400 millions d'euros.

Au premier semestre, le résultat opérationnel courant d'Eramet accuse une perte de 70 millions d'euros, sous l'effet conjugué d'éléments exceptionnels et d'un ajustement des provisions sur stocks de nickel, contre un bénéfice de 14 millions pour la période correspondante de 2014.

Eramet a toutefois amélioré son chiffre d'affaires à 1,626 milliard d'euros, contre 1,534 milliard au premier semestre 2014.

Le groupe compte sur le renforcement de la première filière européenne de titane aéronautique, crucial pour les avions de nouvelle génération d'Airbus et de Boeing, avec la création d'EcoTitanium, dont la première pierre a été posée fin avril, et de MKAD, coentreprise avec Mecachrome annoncée fin juin.

* Le communiqué :

bit.ly/1SMZez3 (Cyril Altmeyer, édité par Dominique Rodriguez)