LG Electronics déçoit au T2, TV et smartphones moins demandés

mercredi 29 juillet 2015 12h24
 

SEOUL, 29 juillet (Reuters) - LG Electronics a annoncé mercredi que son bénéfice trimestriel avait plongé de 60% pour s'établir en deçà des attentes, sous l'effet d'un recul de ses ventes de smartphones et de téléviseurs dans un contexte de concurrence accrue.

Au deuxième trimestre, le groupe sud-coréen, numéro deux mondial des téléviseurs derrière son compatriote Samsung Electronics, a vu son résultat d'exploitation chuter à 244 milliards de wons (190 millions d'euros) contre 610 milliards de wons un an plus tôt.

Ce bénéfice trimestriel, le plus faible enregistré par le groupe depuis le quatrième trimestre 2013, se situe bien en dessous des 395 milliards de wons attendus en moyenne par les analystes interrogés pour le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

La division téléviseurs s'est enfoncée dans le rouge au deuxième trimestre avec une perte d'exploitation de 82,7 milliards de wons, sa pire performance trimestrielle depuis le quatrième trimestre 2010.

Cette activité avait dégagé un bénéfice de 159 milliards de wons un an plus tôt mais elle avait déjà subi une perte de 6,2 milliards de wons au cours du trimestre précédent.

Egalement à la peine avec la chute des livraisons de smartphones, la division téléphonie mobile a enregistré un bénéfice limité à 0,2 milliard de wons.

"Même si le deuxième trimestre a été plus compliqué que prévu, LG est confiant dans sa capacité à reconquérir le terrain perdu au troisième trimestre, avec de nouveaux produits compétitifs et des initiatives commerciales plus efficaces", a indiqué le groupe dans un communiqué.

A l'heure où LG peine de plus en plus à se distinguer dans un marché des smartphones où la concurrence ne cesse d'augmenter, de nombreux analystes ont revu en baisse leur recommandation sur le titre au cours des dernières semaines.

Ils évoquent également la faible demande pour les téléviseurs ainsi que la faiblesse des devises sur les marchés émergents qui pèsent sur les marges bénéficiaires.

L'action LG Electronics a touché un creux de plus de 12 ans la semaine dernière, reflétant les inquiétudes croissantes sur les perspectives du groupe.

Elle a clôturé en hausse de 1,7% mercredi avant la publication des résultats trimestriels, alors que le principal indice de la Bourse de Séoul a fini sur un recul de 0,1%. (Se Young Lee; Myriam Rivet pour le service français, édité par Véronique Tison)