LEAD 3-Paris renforce la sécurité du site Eurotunnel après un nouveau mort

mercredi 29 juillet 2015 16h22
 

* Un neuvième migrant trouve la mort dans le Calaisis

* Eurotunnel critique la faiblesse des forces de l'ordre

* Cazeneuve estime que l'opérateur est en partie responsable

* Il annonce des renforts temporaires (Actualisé avec ministre britannique de l'Intérieur §§ 16-17)

LILLE, 29 juillet (Reuters) - Le gouvernement français a annoncé mercredi le déploiement temporaire d'effectifs supplémentaires pour sécuriser les accès du site Eurotunnel après la mort dans la nuit d'un migrant soudanais, le neuvième depuis début juin.

Le ministre de l'Intérieur, engagé dans une polémique avec l'opérateur du tunnel sous la Manche sur les responsabilités respectives dans la situation difficile qui règne sur le site de Coquelles, près de Calais, a décidé que 120 CRS et gendarmes mobiles rejoindraient les 350 hommes déjà sur place.

"L'Etat, qui a toujours pris ses responsabilités, va renforcer encore les moyens qu'il consacre à la sécurisation de la frontière et notamment du site d'Eurotunnel", a dit Bernard Cazeneuve lors d'une déclaration à la presse, précisant que 17 filières de passeurs avaient été démantelées depuis début 2015.

"Le groupe Eurotunnel doit également, c'est bien normal, prendre ses responsabilités", a souligné le ministre.

Plus de 2.000 tentatives d'intrusion sur le site d'Eurotunnel par des migrants qui espèrent gagner le Royaume-Uni ont été constatées dans la nuit de lundi à mardi, selon la préfecture du Pas-de-Calais.   Suite...