Grèce-Seul un accord peut restaurer la confiance-Moscovici

mercredi 29 juillet 2015 09h18
 

PARIS, 29 juillet (Reuters) - Les négociations entre la Grèce et ses créanciers sur un nouveau programme d'assistance se déroulent bien maintenant que le risque d'une sortie du pays de l'euro est passé, a déclaré jeudi Pierre Moscovici, tout en ajoutant qu'il fallait un accord pour véritablement restaurer la confiance entre les deux parties.

"Les négociations se déroulent maintenant dans de bonnes conditions de coopération", a dit le commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires sur Europe 1.

"Oui, le Grexit est derrière nous, on travaille ensemble. Mais pour aller au bout de la confiance, il faut parvenir à cet échange réformes contre programme et puis ultérieurement, nous traiterons aussi la question de la dette", a-t-il indiqué.

"C'est difficile, c'est exigeant pour les Européens, car ce sont quand même des sommes considérables, c'est exigeant pour la Grèce parce qu'il faut faire des réformes et des efforts préalables à cela", a encore dit Pierre Moscovici.

Le commissaire européen a qualifié de "mensonge absolu" les accusations de l'ancien ministre grec des Finances Yanis Varoufakis selon lesquelles les créanciers d'Athènes avaient pris le contrôle des services fiscaux grecs.

Voir aussi : "Guerre des nerfs entre Athènes et Bruxelles" (Yann Le Guernigou, édité par Sophie Louet)