July 28, 2015 / 3:30 PM / 2 years ago

LEAD 1-Pfizer relève sa prévision de bénéfice après un solide T2

4 MINUTES DE LECTURE

(Actualisé avec précisions, commentaires d'analystes, cours de Bourse)

NEW YORK, 28 juillet (Reuters) - Pfizer a fait état mardi d'un bénéfice et d'un chiffre d'affaires trimestriels supérieurs aux attentes, grâce à la forte demande pour son vaccin anti-pneumococcique Prevnar 13 et aux ventes solides de son traitement du cancer du sein Ibrance.

Le laboratoire pharmaceutique américain a revu en hausse sa prévision de bénéfice ajusté sur l'exercice et table désormais sur un bénéfice par action compris entre 2,01 et 2,07 dollars cette année, au lieu de 1,95 à 2,05 dollars précédemment.

Il a également relevé le bas de sa fourchette de prévision de bénéfice 2015, la faisant passer de 44 à 45 milliards de dollars (39,9 à 40,8 milliards d'euros), tout en maintenant le chiffre de 46 milliards de dollars pour la limite supérieure.

Vers 15h11 GMT, le titre Pfizer progresse de 1,7% à Wall Street, à 34,93 dollars.

Au cours du deuxième trimestre, Pfizer a vu les ventes mondiales de sa division vaccins bondir de 44% à 1,58 milliard de dollars. Cette activité représente 13% de son chiffre d'affaires total.

Le traitement du cancer du sein Ibrance, qui a reçu une autorisation de mise sur le marché aux Etats-Unis en février dernier, a également contribué à ces bons résultats.

Il a généré sur la période un chiffre d'affaires de 140 millions de dollars, soit plus du double des prévisions des analystes.

Vaccins Et Immunologie en Pointe

"Le lancement d'Ibrance avance bien", indique dans une note Chris Schott, analyste chez JP Morgan.

Pfizer compte soumettre aux autorités sanitaires européennes une demande d'autorisation pour cette molécule lors du trimestre en cours.

Dans l'ensemble, l'immunologie a réalisé au deuxième trimestre un chiffre d'affaires de 713 millions de dollars, en hausse de 25%.

Ex-médicament vedette du groupe américain, l'anti-cholestérol Lipitor, en butte à la concurrence d'une batterie de génériques, a tout de même réalisé des ventes de 509 millions de dollars.

Les ventes de la division des médicaments disponibles sans ordonnance ont reculé de 8% à 840 millions de dollars.

Dans l'ensemble, le bénéfice net trimestriel du groupe a baissé de 7%, à 2,63 milliards de dollars (2,38 milliards d'euros), soit 42 cents par action, contre 2,91 milliards de dollars, ou 45 cents par action, un an plus tôt.

Hors exceptionnels, le bénéfice par action s'élève à 56 cents.

Affecté par le dollar fort, le chiffre d'affaires a baissé de 7% à 11,85 milliards de dollars.

Les analystes interrogés pour établir le consensus Thomson Reuters I/B/E/S tablaient en moyenne sur un bénéfice de 52 cents par action et un chiffre d'affaires de 11,42 milliards de dollars.

Pour Alex Arfaei, analyste chez BMO Capital Markets, le fait que le résultat trimestriel du laboratoire dépasse les attentes est d'autant plus marquant que l'impact délétère des effets de change sur le chiffre d'affaires a été plus important que ce qu'il estimait.

Pfizer, qui réalise près des deux tiers de son chiffre d'affaires hors des Etats-Unis, avait revu en baisse ses objectifs annuels de bénéfice et de chiffre d'affaires en avril en raison de la vigueur du dollar. (Ankur Banerjee et Bill Berkrot; Myriam Rivet pour le service français, édité par Véronique Tison)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below