Renault veut entrer au capital de son partenaire iranien-presse

vendredi 24 juillet 2015 20h54
 

PARIS, 24 juillet (Reuters) - Renault négocie une prise de participation minoritaire dans le capital de son partenaire iranien, rapporte le Wall Street Journal vendredi citant des responsables de la société iranienne.

Selon Naser Aghamohammadi, directeur général de Pars Khodro, partenaire de Renault, le constructeur français est en discussions pour racheter "moins de la moitié" du capital de la société iranienne.

Renault discute également du rachat d'actifs industriels appartenant à la maison mère de Pars Khodro, Saipa Group, a ajouté Naser Aghamohammadi.

Interrogée, une porte-parole de Renault n'a pas souhaité faire de commentaire.

Les grands constructeurs automobiles internationaux préparent leur retour en Iran après l'accord historique de Vienne, mais dans des conditions sans doute assez différentes d'avant la rupture de 2012-2013.

Renault voit notamment l'Iran comme un marché potentiel pour sa nouvelle gamme ultra low cost dont un premier modèle, Kwid, a été dévoilé en mai en Inde. (Pascale Denis, édité par Juliette Rouillon)