Le parlement grec adopte le deuxième train de réformes

jeudi 23 juillet 2015 03h37
 

ATHENES, 23 juillet (Reuters) - Les députés grecs ont adopté dans la nuit de mercredi à jeudi à une très large majorité le deuxième train de réformes réclamé par les créanciers d'Athènes en échange de l'ouverture de négociations sur un nouveau plan d'aide, qui devraient s'ouvrir vendredi.

Les réformes ont été adoptées par 230 voix sur 300, malgré la fronde de 36 des 149 élus de Syriza. Les "frondeurs" ont été trois de moins qu'il y a une semaine lors du vote du premier train de réformes.

Après ce vote du parlement, les négociations sur le troisième plan d'aide, qui pourrait s'élever à 86 milliards d'euros, devraient s'ouvrir comme prévu vendredi entre Athènes et les "institutions" créancières (Commission européenne, Banque centrale européenne, Fonds monétaire international).

(Renee Maltezou, Lefteris Papadimas et Karolina Tagaris; Tangi Salaün pour le service français) )