Deux Israéliens détenus en Israël pour fraude boursière aux USA

mercredi 22 juillet 2015 16h13
 

JERUSALEM, 22 juillet (Reuters) - Un tribunal de Jérusalem a ordonné mercredi le maintien en détention provisoire, au moins jusqu'au 10 août, de deux Israéliens inculpés de fraude boursière aux Etats-Unis.

Gery Shalon, 31 ans, et Ziv Orenstein, 40 ans, ont été arrêtés mardi par la police israélienne, à la demande de la justice américaine qui les soupçonne d'importantes manipulations boursières sur des valeurs à faible capitalisation.

Des mandats d'arrêt avaient été lancés aux Etats-Unis le 2 juin dernier dans le cadre de cette affaire.

Le juge israélien a précisé que les deux suspects étaient accusés de "sept crimes liés au blanchiment d'argent, à des fraudes et à des usurpations d'identité qui pourraient leur valoir au total des dizaines d'années de prison".

Les faits se seraient déroulés entre 2011 et aujourd'hui.

Selon l'accusation américaine, Shalon, Orenstein et un troisième suspect, Joshua Samuel Aaron, 31 ans, ont travaillé avec deux courtiers, l'un du New Jersey, l'autre de Floride, pour réaliser leurs opérations frauduleuses.

Aaron, un ressortissant américain qui vit à Moscou et à Tel Aviv, est en fuite. Selon le parquet israélien, il se trouverait en Russie.

Le parquet a précisé que l'affaire était liée à un autre dossier sensible qui fait l'objet d'une enquête aux Etats-Unis mais n'a pas cité le piratage dont a été victime l'été dernier la banque JPMorgan Chase & Co.

Des informations de presse liaient mardi les deux affaires.

En octobre dernier, JP Morgan avait révélé que les noms, adresses, numéros de téléphone et adresses électroniques de 83 millions de ses clients -- 76 millions de ménages et sept millions de petites et moyennes entreprises -- avaient été exposés lors d'un piratage informatique dont la banque avait été victime durant l'été.

Le chiffre de 83 millions de clients concernés fait de cette cyberattaque l'une des plus importantes à ce jour. (Ari Rabinovitch, Guy Kerivel pour le service français)