LEAD 2-BASF scinde ses pigments dans un contexte de surcapacités

mercredi 22 juillet 2015 17h41
 

(Actualisé avec des détails, contexte, cours de Bourse, analyste)

par Ludwig Burger et Patricia Weiss

FRANCFORT, 22 juillet (Reuters) - BASF a annoncé mercredi qu'il mettrait sur pied des entités juridiques séparées pour son segment pigments et qu'il étudierait toutes les possibilités, y compris une vente, pour des opérations qui pâtissent des surcapacités du segment.

Cette décision touche les activités dans les peintures, revêtements, impressions et plastiques, qui ont réalisé un chiffre d'affaires de l'ordre du milliard d'euros en 2014 et qui emploient 2.500 personnes.

Une porte-parole a ajouté que BASF étudierait toutes les possibilités pour cette activité et qu'aucune décision n'avait encore été prise mais elle s'est abstenu de tout commentaire lorsqu'on lui a demandé si BASF rechercherait éventuellement un nouveau propriétaire.

"En créant une organisation entièrement consacrée aux pigments, nous nous adapterons mieux aux défis de l'industrie des pigments", explique Alexander Haunschild, futur patron d'une nouvelle entité qui englobera les pigments.

Markus Mayer, analyste de Baader Bank, observe qu'il y a des surcapacités dans l'industrie des pigments, avec une demande inférieure à ce qu'elle était en 2009.

"L'activité pigments évolue encore dans un environnement réellement déprimé", ajoute-t-il, observant que des fonds de capital investissement pourraient se manifester pour l'occasion.

Selon une source familière du secteur chimique, ces fonds de fait s'intéressent à ce segment et, en dehors de BASF, d'autres transactions sont possibles en Europe.

Les concurrents de BASF dans les pigments sont notamment DIC , Ferro et Clariant.

L'action BASF a terminé en baisse de 1,94% en Bourse de Francfort. (Wilfrid Exbrayat pour le service français)