BlackBerry poursuit son chemin dans la sécurité avec AtHoc

mercredi 22 juillet 2015 14h36
 

TORONTO, 22 juillet (Reuters) - BlackBerry a annoncé mercredi l'achat d'AtHoc, un spécialiste des communications sécurisées en situation de crise, le groupe canadien continuant ainsi de développer son offre logicielle ainsi que son service de messagerie BBM.

La société californienne vend ses services à de grandes entreprises, au Pentagone et à la Sécurité intérieure des Etats-Unis notamment. Ses logiciels permettent à ses clients d'être en contact avec leur personnel et d'échanger des informations avec lui via des smartphones, des écrans numériques, des radios et même des sirènes, en période de crise.

Les modalités financières de la transaction, qui doit être bouclée d'ici novembre, n'ont pas été communiquées.

Le groupe canadien n'en est pas à sa première acquisition dans le domaine de la sécurité. Il avait racheté la high tech américaine WatchDox en avril, spécialisée dans les logiciels de sécurisation des fichiers.

La société de Waterloo (Ontario) avait acquis en juillet 2014 Secusmart, une société allemande spécialisée dans la cryptage de données, et en septembre 2014 Movirtu, une start-up britannique auteur d'un logiciel permettant d'avoir deux numéros de téléphone sur le même combiné avec une carte SIM unique.

"AtHoc, avec ses alertes de messagerie, est la prochaine pièce du puzzle", a dit le directeur général de BlackBerry John Chen, observant que la société américaine avait quelques clients de poids qui s'harmonisait avec la propre clientèle du groupe canadien. (Euan Rocha, Wilfrid Exbrayat pour le service français)