France-Le climat des affaires au plus haut depuis l'été 2011

mercredi 22 juillet 2015 08h52
 

PARIS, 22 juillet (Reuters) - Le climat des affaires s'est légèrement amélioré en France au mois de juillet grâce à l'industrie et aux services pour atteindre son plus haut niveau depuis l'été 2011, selon les données publiées mercredi par l'Insee.

La confiance des chefs d'entreprise est en revanche restée stable dans le commerce de détail et s'est de nouveau détériorée dans le bâtiment, où l'amélioration constatée en juin ne s'est pas confirmée.

L'indicateur global, calculé à partir des réponses des chefs d'entreprise des principaux secteurs d'activité, est ressorti à 99, un plus haut depuis août 2011, même s'il reste juste en deçà de sa moyenne de long terme, qui se situe à 100.

Il progresse d'un point par rapport à juin, dont l'indicateur a été révisé à 98, contre 97 annoncé en première estimation.

Par secteurs, celui de l'industrie manufacturière a rebondi de deux points, à 102, après son recul de trois points un mois plus tôt, alors que les économistes interrogés par Reuters l'attendaient inchangé.

L'indicateur des services a progressé également de deux points à 97, un plus haut depuis l'automne 2011.

L'indicateur du bâtiment a cédé un point, à 90, celui du commerce de détail est resté stable à 106 et celui du commerce de gros, calculé tous les deux mois, a gagné un point à 103.

L'indicateur de retournement pour l'ensemble de l'économie est dans une zone indiquant une situation conjoncturelle favorable, ajoute l'Insee.

Dans l'industrie manufacturière, le solde d'opinion des industriels sur leur perspectives personnelles de production est en baisse mais reste en zone positive tandis que celui des perspectives générales de production est en nette hausse (+4 points) et devient lui aussi positif.   Suite...