La Bourse de Paris-Les valeurs suivies mardi (clôture)

mardi 21 juillet 2015 18h25
 

* Valeurs qui se traitent ex-dividende 
    * Le point sur les marchés européens 

    PARIS, 21 juillet (Reuters) - Les valeurs du jour mardi à la
Bourse de Paris, où le CAC 40 a clôturé en baisse, après
avoir évolué en territoire positif jusqu'à la mi-journée,
pénalisé par les chiffres de la production manufacturière
américaine au mois de juin légèrement inférieurs aux attentes.
 
    L'indice CAC 40 a clôturé en baisse de 0,70% à 5.106,57
points:
    
    * Les VALEURS CYCLIQUES ont été pénalisées par la tendance
au repli et quelques prises de bénéfices après le rally haussier
des semaines précédentes.
    SAFRAN, plus forte baisse de l'indice CAC 40, a
reculé de 1,60% à 64,73 euros, L'OREAL de 1,33% à
170,15 euros, PUBLICIS GROUPE de 1,22% à 72,08 euros
et VEOLIA ENVIRONNEMENT de 1,06% à 19,665 euros.
    ORANGE a abandonné 1,29% à 15,325 euros, également
sous le coup d'une note de Deutsche Bank, qui a abaissé sa
recommandation sur le titre d'"acheter" à "conserver", estimant
que le groupe télécoms doit faire une pause après sa
surperformance en Bourse. 
    
    * A l'inverse, les valeurs liées aux MATIERES PREMIERES ont
terminé en forte progression, inversant leur tendance par
rapport à la matinée après un retournement à la hausse du baril
de Brent (+0,21% à 17h40) et la remontée des cours des
minerais de fer.
    ARCELORMITTAL, plus forte hausse de l'indice CAC
40, a grimpé de 1,81% à 8,38 euros, TECHNIP de 0,79% à
51,01 euros. CGG, plus forte hausse de l'indice SBF
120, a gagné 2,51% à 4,852 euros.
    VALLOUREC a progressé de 1,05% à 16,35 euros et
MAUREL ET PROM de 0,64% à 6,254 euros.

    * Le secteur AUTOMOBILE a également progressé alors que
plusieurs analystes, comme chez Deutsche Bank, espèrent
l'annonce de solides résultats trimestriels soutenus par
l'Europe.
    RENAULT a gagné 0,53% à 94,33 euros et PSA
 0,35% à 18,635 euros, quand MICHELIN s'est
octroyé 0,37% à 98,81 euros. Hors CAC 40, MONTUPET a
progressé de 0,98% à 69,89 euros.
    FAURECIA a gagné 1,73% à 37,85 euros après que
l'agence Bloomberg eut rapporté que l'équipementier automobile
réfléchissait à la vente de son activité de pare-chocs.
 
            
    * Le secteur de la SANTE a reculé. L'indice européen 
a abandonné 1,53% dans le sillage de NOVARTIS, qui a
reculé de 2,05% après des résultats du deuxième trimestre
inférieurs aux attentes des analystes. 
    SANOFI a reculé de 1,11% à 97,40 euros.
    
    * SOLOCAL, plus forte baisse de l'indice SBF 120
, a abandonné 10,06% à 0,42 euro, pénalisé notamment
par une note sectorielle de Kepler Cheuvreux dans laquelle le
broker, qui recommande de "réduire" son exposition au titre avec
un objectif de cours à 0,20 euro, anticipe une baisse des
revenus de 6,8% de la société au deuxième trimestre.  
    
    * De son côté, TELEPERFORMANCE a clôturé en baisse
de 3,28% à 66,02 euros, le spécialiste des centres d'appels
étant pénalisé par des prises de bénéfices alors que le titre a
progressé de plus de 11% depuis début juillet.
    
    * RÉMY COINTREAU a lâché 2,51% à 67,26 euros après
avoir vu sa croissance organique fortement reculer au premier
trimestre de son exercice décalé 2015-2016, plombée par une
nouvelle baisse de ses ventes de cognac en Chine et un fort
recul de ses liqueurs en Grèce et en Europe de l'Est.
 
    
    * AIR FRANCE-KLM s'est replié de 1,53% à 6,543
euros, pénalisé par une note de Commerzbank dans laquelle le
broker a abaissé sa recommandation sur le titre de "conserver" à
"vendre" et dit anticiper une baisse des résultats opérationnels
du groupe au deuxième trimestre.
        
    * ADOCIA a lâché 6,03% à 88 euros avant la
publication de ses résultats semestriels. Le titre a inscrit un
plus haut historique en matinée à 94,24 euros et affiche un gain
de plus de 36% depuis le début du mois, des analystes saluant la
position stratégique de la société de biotechnologie dans le
traitement du diabète. 
        
    * Contre la tendance, M6 a progressé de 1,57% à
18,49 euros, la société ayant bénéficié d'une note de Bank of
America Merrill Lynch, qui recommande le titre à l'achat et
anticipe notamment une accélération de la croissance du marché
publicitaire en 2016. 
    
    * SARTORIUS STEDIM BIOTECH, parmi les plus fortes
progressions de l'indice CAC Mid & Small, a gagné 5,76%
à 290 euros et inscrit un nouveau plus haut historique, à 294,10
euros, le fournisseur d'équipements et de services pour
l'industrie biopharmaceutique ayant encore relevé ses objectifs
annuels et fait état de résultats semestriels meilleurs
qu'attendu. 

    * BONDUELLE a pris 3,17% à 26 euros. La société
est en discussions pour s'associer à Centerview Partners en vue
de lancer une offre de rachat sur Green Giant, la branche de
légumes surgelés et en conserve de l'américain General Mills
, a appris Reuters de sources proches du dossier.
 
    

 (Raphaël Bloch et Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par
Dominique Rodriguez)