Faurecia réfléchit à la vente de ses pare-chocs-presse

lundi 20 juillet 2015 21h06
 

PARIS, 20 juillet (Reuters) - Faurecia réfléchit actuellement à la vente de son activité pare-chocs, rapporte lundi Bloomberg, citant des sources proches du dossier.

Selon l'agence de presse, l'équipementier automobile travaille avec la banque américaine Citigroup et a des contacts avec des fonds d'investissement ainsi qu'avec d'autres acteurs du secteur pour évaluer leur intérêt pour une activité dont il peut espérer récolter jusqu'à 450 millions de dollars (415 millions d'euros).

Un porte-parole de Faurecia a refusé de faire un commentaire.

L'équipementier, détenu à 51% environ par PSA Peugeot Citroën, a déjà cherché à vendre une autre branche de son activité dite extérieurs de voitures, dont il est le leader en Europe, les "Front End Modules" (modules avant incluant notamment le système de refroidissement ). Mais il a décidé récemment de conserver en interne cette activité.

Avec une troisième division - les pièces composites de structure - la branche extérieurs automobiles a représenté l'an dernier un chiffre d'affaires de 2,06 milliards d'euros. C'est le plus petit des quatre pôles de Faurecia, loin derrière les systèmes d'échappement, les sièges et les intérieurs. (Gilles Guillaume, édité par Benoît Van Overstraeten)