20 juillet 2015 / 12:34 / il y a 2 ans

LEAD 2-Morgan Stanley bat le consensus grâce au trading

(Actualisé avec des précisions, cours de Bourse)

par Anil D‘Silva et Richa Naidu

20 juillet (Reuters) - Morgan Stanley a annoncé lundi un bénéfice meilleur que prévu au deuxième trimestre, son segment de trading boursier (actions et obligations) ayant réalisé une performance bien supérieure à celles de ses concurrentes.

Ces résultats terminent un solide trimestre pour les grandes banques américaines -- Goldman Sachs Group exceptée -- encore que plusieurs d‘entre elles ont davantage recouru aux réductions des coûts et des frais de contentieux que Morgan Stanley qui a brillé dans la plupart de ses activités.

Le directeur général James Gorman a recentré la banque sur le trading actions et la gestion de fortune dans la mesure où une réglementation devenue beaucoup plus stricte et la nécessité de constituer des fonds propres plus étoffés affectent le trading obligataire.

Le revenu ajusté du trading actions a bondi de 27% à 2,27 milliards de dollars, dépassant les deux milliards de dollars réalisés par la concurrente Goldman Sachs durant le trimestre, laquelle avait dominé les deux trimestres précédents.

Le revenu ajusté tiré du trading obligataire, des matières premières et des changes (FICC) a augmenté de 25% à 1,27 milliard de dollars sur le trimestre clos le 30 juin.

Le trading obligataire a grevé les comptes des autres grandes banques de Wall Street durant le trimestre, la crise grecque et l‘incertitude quant au calendrier d‘un relèvement des taux de la Réserve fédérale laissant les investisseurs dans l‘expectative.

Le segment valeurs mobilières institutionnelles de Morgan Stanley, qui regroupe le trading obligataire et le trading actions, a représenté 52,2% des revenus globaux au deuxième trimestre contre 49% un an auparavant.

Le revenu du trading actions représentait 24% du Produit net bancaire total ajusté au deuxième trimestre et le trading obligataire 13%. En 2006, ce dernier représentait plus de 28% du PNB et le trading actions 19%.

L‘action Morgan Stanley gagnait 0,4% dans les premiers échanges à Wall Street.

Le segment gestion de fortune a dégagé une marge imposable de 23% contre 22% au premier trimestre et 21% un an auparavant. La banque a fixé un objectif de marge de 22% à 25% cette année pour ce segment.

Le produit net (PNB) ajusté a augmenté de 12,2% à 9,56 milliards de dollars, avec un revenu de la gestion de fortune en hausse de 4,7% à 3,88 milliards de dollars.

La dernière grande banque américaine à publier ses comptes trimestriels a fait aussi état d‘un bénéfice net de ses opérations poursuivies de 1,67 milliard de dollars (1,54 milliard d‘euros), soit 85 cents par action, contre 1,82 milliard, soit 92 cents par action, un an auparavant.

Sur une base ajustée, le bénéfice par action ressort à 79 cents, dépassant Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S qui donnait 74 cents.

Le revenu tiré de la banque d‘investissement, qui intègre le conseil en fusions et acquisitions et le placement d‘actions et d‘obligations, a diminué de 1% à 1,61 milliard de dollars.

Morgan Stanley occupait le deuxième rang mondial, derrière Goldman Sachs, dans le conseil financier au premier semestre 2015, selon des données de Thomson Reuters. (Avec Olivia Oran à New York, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Joanny)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below